Desolé votre navigateur ne supporte pas JavaScript veuillez le mettre à jour.
Publicite
URGENT
  • RÉVOLUTION EN CONCERT LIVE CE 04 AOÛT 2018 AU PALAIS DE LA CULTURE
  • LE GRAND RETOUR DE BENJY BOUXOU AVEC UN TUBE ''ÉQUILIBRER'' A TÉLÉCHARGER SUR INFOSDEBABI.COM

Grossesse de la chanteuse Josey/ Serey Dié indexé ! Et si ce n’était que de l’intox ?

Geoffroy Serey Dié fait en ce moment l’actualité à double titre. La première information est relative au brassard de capitaine des Eléphants que le joueur porte désormais et la seconde information porte sur une rumeur selon laquelle le nouveau capitaine de l’équipe nationale de Côte d’Ivoire serait l’auteur de la grossesse de la chanteuse Josey. Nous avons mené notre petite enquête sur le sujet et selon les premiers résultats, il semble que Serey Dié est victime d’une intox. Mais à qui cela profite ?

Quand la rumeur fait des vagues, il faut braver la marée haute pour aller au cœur de l’info. Telle est la devise d’Imatin.net. En effet, l’actualité people est dominée ces derniers temps par la grossesse de la chanteuse Josey. Qui est l’auteur de la grossesse que la chanteuse porte ?

A cette interrogation, on lit et entend beaucoup de choses. Et les noms qui reviennent dans les conversations stériles; c’est que la grossesse est attribuée à un footballeur de l’équipe nationale de Côte d’Ivoire.

Si ce n’était qu’un seul nom qui revenait sur le bout des lèvres des ‘’ Kongossa’’ (colporteurs de rumeurs), l’on aurait pu accorder un minimum de crédit  a ce qui est dit. Mais que non. Dans le cas d’espèce, la grossesse de Josey aurait deux paternités. Des voix se lèvent pour attribuer la grossesse à Bary Copa quand d’autres estiment que l’auteur serait Serey Dié.

Qui croire ? Et qui est en le réel père de l’enfant que Josey attend avec impatience ?

Seule la chanteuse peut donner les réponses là où les supputations sont prises pour vraies - mensonges. Mais avec Josey, on n’en saura rien sur le réel propriétaire de la grossesse qu’elle porte fièrement. La chanteuse observe le silence sur le sujet quand les ‘’Kongossa’’ se font le porte-voix de l’artiste.

Il faut absolument trouver un père à la grossesse de Josey. Et le doigt se pointe sur Copa ou Serey Dié. Pour le premier cité, son  nom est moins pantelant que celui de Serey Dié. Ce pour la seule raison que Copa ne fait pas l’actualité en ce moment. Il a pris sa retraite internationale en conséquence il n’y a aucun intérêt à le ‘’descendre’’. Ici l’homme à abattre s’appelle Serey Dié. Il faut passer par tous les moyens pour saper son moral surtout depuis qu’il a été désigné nouveau capitaine de l’équipe nationale de Côte d’Ivoire.

Les trois raisons pour lesquelles Serey Dié peut-être jalousé

Serey Dié, un guerrier à la tête d’une équipe conquérante !

Avec bientôt 50 sélections avec les Eléphants, Geoffroy Serey Dié s’est adjugé une place de choix. Sa combativité, son courage, sa grinta lui ont taillé l’étoffe d’un leader, d’un joueur qui compte en équipe nationale. Promu depuis peu vice capitaine au sein du onze national, contre le cours de la vie, c’est lui qui héritera du brassard de capitaine à la CAN 2017 avec le forfait de Yao Kouassi Gervais pour cause de blessure.

Des qualités reconnues

Grand artisan du sacre continental en 2015, Serey Dié avait ébloui partenaires et adversaires par ses qualités de guerrier. Milieu défensif, son agressivité et toujours prêt à aller au duel, ses qualités de joueur teigneux au combat ne sont pas passées inaperçues. Dans la foulée de la CAN, il signe en Bundesliga à Sttutgart où il purge un bail de six mois, permettant à ce club de se maintenir dans l’élite. Pour sa seconde saison outre Rhin, il permet à son équipe de jouer le maintien jusqu’à une malheureuse blessure qui va l’éloigner des terrains pendant cinq mois. Sttutgart descendu entre temps en deuxième division, Serey Dié retrouve le championnat suisse qu’il connait bien pour y avoir évolué auparavant. Avec le FC Bâle, le milieu ivoirien a retrouvé toutes ses sensations et par la même occasion retrouver son rôle de leader au sein des Eléphants.

Il fait l’unanimité

Au sein des Eléphants, Serey Dié fait office de cador dans une équipe jeune. Une jeunesse qui se reconnait en lui. Que ce soit Serge Aurier, Eric Bailly, Deli Simon…c’est l’aîné chez qui ces jeunes trouvent une oreille attentive. Toujours prêt à motiver, à chambrer, l’une de ses qualités, un brin taquin. Finie la génération dorée incarnée par Drogba Didier, Aruna Dindane, Copa Barry, une ère nouvelle, celle de jeunes conquérants qui en veulent est en train d’éclore. Avec un guerrier en pole position dont le courage et l’abnégation sauront transcender sur un groupe qui ira défendre crânement son titre de champion d’Afrique.

 

                                                                                                        Ange T. Blaise