Desolé votre navigateur ne supporte pas JavaScript veuillez le mettre à jour.
Publicite
URGENT
  • RÉVOLUTION EN CONCERT LIVE CE 04 AOÛT 2018 AU PALAIS DE LA CULTURE
  • LE GRAND RETOUR DE BENJY BOUXOU AVEC UN TUBE ''ÉQUILIBRER'' A TÉLÉCHARGER SUR INFOSDEBABI.COM

Entrée en vigueur du décret de limitation d'age des véhicules, des importateurs annoncent une marche de protestation le 26 juin prochain

Plusieurs centaines d'importateurs de véhicules d'occasion et transitaires ont pris d'assaut ce vendredi, leGuichet unique Rechercher Guichet unique automobile pour manifester contre ledécret Rechercher décret relatif à la limitation d'âge des véhicules importés à 05 ans qui entre en vigueur dès la fin de ce mois.
Convaincus qu’ils perdraient leurs emplois, réunis au sein du Syndicat de la nouvelle génération des Transitaires et importateurs de véhicules d'occasion de Côte d'Ivoire (SNGTIVO-CI), ces derniers ont lors de ce mouvement d'humeur clamé sans détour la suppression de ladite mesure et la démission du ministre des Transports qu'ils tiennent pour premier responsable de leurs souffrances.«L'État n'est pas parvenu à nous trouver de l'emploi et nous en tant que jeunes ivoiriens nous sommes nous-mêmes, nos employés. Et voilà que le ministre des Transports qui n'a rien fait pour nous embaucher, veut ruiner nos emplois. Nous disons non audécret Rechercher décret et exigeons la démission du ministre des transports, » a déclaré le Secrétaire général du SNGTIVO-CI, Djéhi Cyrille.

Il a annoncé la tenue d'une grande marche le 26 juin prochain, en compagnie des transporteurs et dockers, pour paralyser le pays et les activités portuaires.

LeSNGTIVO-CI Rechercher SNGTIVO-CI s'insurge également contre la non implication des transitaires et importateurs de véhicules au sein du comité de concertation comme annoncé, selon eux, par le ministre des transports.

«Il avait été annoncé un comité de concertation qui devrait se réunir sur trois mois à partir du mois d'Avril dernier pour essayer de trouver une solution à nos préoccupations. Mais le comité s'est réuni sans qu'on ne soient associés et nous trouvons que ce n'est pas normal,» déplorent les manifestants.

A travers ce mouvement de protestation, ils veulent soutenir leurs partenaires fournisseurs de la diaspora frappés déjà par la mesure ministérielle d'embarquement de véhicules d'occasion vers l'Afrique.

Dans la foulée,Djéhi Cyrille Rechercher Djéhi Cyrille et ses camarades ont lancé un SOS au chef de l'État afin qu'il prenne des dispositions aux fins d'annuler cedécret Rechercher décret qui met en péril près de 100.000 emplois directs.

Wassimagnon, Abidjan