COVID-19 : L’INNOVATION AFRICAINE POUR CONTRER LE VIRUS

COVID-19 : L’INNOVATION AFRICAINE POUR CONTRER LE VIRUS


Alors que la pandémie de coronavirus (COVID-19) menace de nombreux pays africains, la riposte s’organise doucement. Plusieurs Etats mettent en place des stratégies pour tenter de juguler l’impact de la pandémie. Face à la menace, les services publics ne sont heureusement pas seuls dans la course. Le secteur privé tente lui aussi de trouver des solutions pour répondre à la crise. Les start-up africaines ont l’occasion de prouver une nouvelle fois leur capacité d’innovation pour répondre aux problématiques qui touchent les pays du continent.

Malgré les contraintes liées au confinement, l’équipe de Cio Mag reste plus que jamais mobilisée à vos côtés et ceux de l’écosystème pour participer au défi consistant à apporter des solutions pour contrer le Covid-19. Face à la multiplication des solutions proposées sur le continent, nous avons fait le pari de cartographier les différentes initiatives proposées dans chaque pays. Retrouvez ici notre carte interactive sur toutes les solutions des start-up africaines pour faire face à la pandémie.

Cliquez sur les drapeaux pour plus d’infos
Les solutions africaines à la crise
Séléctionnez une zone pour plus d’info

Les solutions africaines à la crise
MAROC

A Casablanca, HanoutApp permet aux petits commerçant (Hanout) de communiquer avec leurs clients en leur proposant leur produit sur la plateforme. Le client peut donc acheter sans se déplacer et se faire livrer par son Hanout de proximité. L’application est d’ores et déjà disponible et téléchargeable.

hanoutapp.com

Peecoop permet aux petits transporteurs (triporteurs, mini-Honda, scooters) de livrer des colis ou des courses via l’application mobile. Le client fait sa demande, les peecoopers proposent leurs services et leurs prix. Le client sélectionne le peecooper en fonction de ses exigences. La course peut démarrer et peut être suivie en temps réel. La solution est disponible à Casablanca.

peecoop.com

AIOX Labs a développé CoronaTracker, un outil prédictif (95% de précision à ce stade) de l’évolution du Covid-19 prenant en compte les spécificités socio-démographiques, géographiques, culturelles et les contre-actions dans le pays. L’outil est mis à la disposition des autorités compétentes qui le souhaitent et permet d’avoir sur le mois à venir une prédiction du nombre de cas confirmés et réels, au global et par région pour anticiper des éléments cruciaux de gestion de la crise (nombre de décès, disponibilités en lits de réanimation, impact des mesures et recommandations associées).

https://www.coronatracker.com/fr/country/morocco

DocDoc.ma est une plateforme humanitaire de mise en relation entre médecins volontaires et patient confinés. Cette idée répond au besoin de confinement des patients afin d’assurer la sécurité et éviter la propagation du virus.

https://docdoc.ma/

Les 30 acteurs du 3DPrintingCluster mettent à disposition à l’ensemble des services sanitaires leurs imprimantes 3D et leur ingéniosité pour réaliser tout outil (masque, ventilateurs, valves, autre) susceptible d’aider le corps médico-sanitaire. Les premiers prototypes de masques de protection ont été mis au point.

https://www.facebook.com/Ingenierievscovid19maroc/

L’agence digitale marocaine Webeuz a développé une plateforme d’entraide, koulna1.ma. Il s’agit d’un agrégateur d’annonces qui utilise la géolocalisation afin de repérer les personnes dans le besoin, et de permettre aux bénévoles de les aider par voie de proximité. La plateforme est accessible depuis les ordinateurs et les smartphones et des applications seront bientôt mises en place.

https://koulna1.ma/

SÉNÉGAL

Un test de dépistage au Covid-19 rapide et accessible à tous concentre en ce moment tous les efforts du laboratoire britannique Mologic et de l’Institut Pasteur de Dakar. Le kit propose deux types de tests, l’un avec la salive et le deuxième, avec une goutte de sang prélevé sur le bout du doigt, pour détecter la présence d’anticorps anti-Covid19. Les résultats du test sont connus en dix à vingt minutes, contre vingt-quatre à quarante-huit heures actuellement pour un test nanopharyngé.

Le kit est en attente de certification.

pasteur.sn

Le GIE GAINDE 2000 propose la mise en ligne d’un portail fédérateur des sites de e-commerce qui offrent des produits de première nécessité (alimentaire, hygiène, etc.). Cette plateforme doit être finalisée en mode fast track pour être disponible dès la fin de semaine et comporter l’inventaire des sites spécialisés dans le commerce électronique de première nécessité, l’inventaire des acteurs de la livraison à Dakar et dans toutes les autres villes du Sénégal et l’inventaire des acteurs des solutions de paiement à distance.

Sunucity est une plateforme digitale d’intégration communautaire et de cyber-citoyenneté. Elle a pour mission de servir de moyen de communication entre les populations et les autorités locales ou services d’utilité publique. Dans sa version actuelle qui est disponible sous Android et iOS, SunuCity présente deux fonctionnalités majeures. Premièrement, la signalisation d’incident. C’est à dire les populations peuvent signaler très facilement via l’application tout incident survenu autour d’elles. C’est l’exemple de cas suspect de coronavirus, d’un incident de type sanitaire, des fuites de canalisation, une panne électrique. La deuxième fonctionnalité principale est la publication de notifications de la part des autorités.

https://www.sunucity.com/

Le jeune entrepreneur du digital Mame Bocar Diagne met en ligne la plateforme « Signaleko », qui signifie « Signale le » en Français. L’idée est de pousser les citoyens à remonter des cas suspects, par exemple aux autorités, qui seront chargées de donner une suite à ces signalements. Il suffit de renseigner l’heure, la ville, la nature du signalement, dire si on souhaite garder l’anonymat ou pas.

signaleko.com

Ben Diop met en place Prevcovid19, qui se veut une plateforme d’information et de sensibilisation autour du COVID-19. La plateforme propose un mapping en temps réel de la situation au Sénégal.

www.prevcovid19.com

Malick Diouf, CEO et co-fondateur de l’Africamobile, propose la plateforme #2121#, qui permet, selon son créateur, à n’importe quel Sénégalais avec n’importe quel téléphone et quel que soit l’opérateur, de pouvoir accéder aux infos utiles notamment sur le Coronavirus.

L’Ecole Supérieure Multinationale des Télécommunications (ESMT) s’implique utilement dans la riposte à la pandémie qui secoue la planète. L’établissement vient de fournir une dizaine de développeurs pour la création d’une application dénommée Di@gnosTIC. Il s’agit d’un concentré de technologies de dernière génération permettant le diagnostic du patient, son orientation, et le suivi de la pandémie par les différents acteurs intervenant dans le processus de prise en charge de la pandémie. La solution, actuellement en cours de développement, va être bientôt lancée.

En cette période de Coronavirus, l’entrepreneur sénégalais Abdoulaye Niang met entièrement sa plateforme en ligne Gojambar à la disposition des populations et du grand public. Tout est au point pour aider les formateurs, les coachs ainsi que les autres professionnels à créer gratuitement des contenus. Gojambar est un espace de formation sur des problématiques bien africaines. Dans ce contexte, il est possible de former sur la plateforme, organiser des cours et tenir des conférences à distance.

https://gojambar.com/

BÉNIN

Spécialiste de la prospective et de l’innovation, Alain Capo-Chichi annonce l’organisation hebdomadaire (tous les samedi à 10h GMT) d’une formation gratuite en ligne sur sa page Facebook à l’endroit des jeunes et des entrepreneurs. Il veut les aider à réinventer leurs projets ou entreprises à l’heure du Coronavirus.

alain.capochichi

Sewema est une plateforme qui offre du contenu de formation aux entrepreneurs, salariés ou autres porteurs de projets pour leur permettre de créer des entreprises à forte croissance. Cette formation en ligne vise à leur faire acquérir des compétences et expériences pour leur faire développer un business prospère. Accélérée par EtriStars et accompagnée par EtriLabs, Sewema est accessible avec ou sans connexion internet. Alors que la crise du Coronavirus a favorisé la fermeture d’écoles dans 138 pays à travers le monde, avec 1,3 milliards d’enfants affectés selon les chiffres de l’Unesco, la start-up béninoise propose des cours gratuits ou des parcours complets durant la période de la crise sanitaire. De quoi renforcer les capacités des personnes intéressées à s’apprêter à affronter les besoins du marché de l’emploi dès l’après-Covid-19.

http://sewema.com/

Jordan Vitou, étudiant à Epitech-Bénin, école d’informatique formant des experts du secteur, a développé un outil en ligne permettant aux Béninois de faire leur test d’autocontrôle du Covid-19 avant de se rendre à l’hôpital. En effet, cette innovation évitera de faire déborder les appels via les numéros verts dédiés à la réception des cas de contamination, de désengorger les hôpitaux pour des cas supposés liées au virus et de faire gagner du temps dans la prise en charge des malades du Coronavirus.

https://epitech.bj/covid-auto

La santé n’a pas de prix. Et au Bénin, les initiatives de E-santé pour conjurer le Coronavirus se multiplient. Grâce à l’application mobile de santé Dis-moi Doc, tout patient peut consulter un médecin directement depuis sa maison ou son bureau. Dans ces moments spécifiques de la pandémie du Covid-19 où le risque est grand dans les centres de santé, l’application propose une prise en charge à distance des malades de diverses pathologies. Et si besoin, les orienter vers les centres dédiés au traitement du Covid-19 lorsque le cas se présente. Leur devise est clair : « Avec Dis-moi Doc, chaque Béninois a son docteur dans son téléphone. »

https://play.google.com/store/apps/details?id=com.dismoidoc.dismoidoc

BURKINA-FASO

L’ingénieur Adama Sy Traoré développe DiagnoseMe, une application d’autodiagnostic et de prévention du Covid-19. Son objectif est d’aider son pays, deuxième le plus atteint par le virus en Afrique subsaharienne, dans la lutte contre le Coronavirus, en évitant la saturation des structures de santé et en aidant à la prise en charge des cas suspects.

TOGO

La Start-up Semoa du jeune Togolais Edem Adjamagbo a lancé au profit de la communauté togolaise (mais accessible depuis n’importe où) un assistant WhatsApp. Baptisé “dédé”, le bot répond aux questions sur le COVID-19. Avec un simple “Bonjour”, envoyé au numéro +22899050505, le bot répond et renseigne sur le virus. Il aide aussi à passer un test en ligne, renseigne sur les symptômes et les gestes barrières et aide à localiser les pharmacies. “Dédé” aide également à distinguer les fake news liées au Covid-19.

https://api.whatsapp.com/send?phone=22899050505&text=Hello%20Dede

Lancée en juin 2018, l’application Innov Care a des fonctionnalités plus que jamais adaptées à la lutte contre le Covid-19. L’appli géolocalise tous les centres de santé du Togo, renseigne sur les pharmacies et leur distance par rapport à la position de l’internaute. Avec la pandémie, la rubrique “Info santé” envoie aux abonnées des informations sur le virus. Elle travaille à étiqueter spécialement les centres recommandés pour la prise en charge du Covid-19. En partenariat avec l’opérateur Atlantic Telecom, les abonnées peuvent utiliser l’application même sans data sur le réseau Moov-Togo. Elle enregistre déjà plus de 20 000 téléchargements au Togo. Pour la distanciation sociale, Innov Care a débuté l’implémentation d’une rubrique “Achat de produits pharmaceutiques à distance”, intégrant le paiement et la livraison.

Innov Care, l’application de pharmacie la plus proche de vous

CÔTE D’IVOIRE

La Cellule Anti Fake News a été mise sur pied pour faciliter la lutte contre la maladie du coronavirus, par la riposte contre les fausses informations sur les réseaux sociaux (WhatsApp, Facebook, etc.). C’est une initiative citoyenne de l’Ivoirien Tairu Kaberu, invitant les internautes à partager l’information de façon raisonnée et responsable. En outre, elle leur présente d’autres stratégies visant à limiter la présence d’informations erronées dans un texte telles que : corriger les erreurs rencontrées lors de la lecture d’un texte ; réfuter les informations fausses par la présentation de « faits » véridiques et les répéter ; avertir les autres usagers lorsqu’une information est fausse ; mettre en avant le caractère ridicule de certaines informations ; réfléchir avant de directement croire au contenu d’une information. Pour y parvenir, la cellule Anti Fake News compte sur une équipe de bénévoles composés de trackers, d’analystes, d’infographistes, de traducteurs et de diffuseurs.

https://www.facebook.com/CelluleAntiFakeNews/?_rdc=1&_rdr

Un collectif de 10 start-up a mis sur pieds une solution digitale pour lutter contre le COVID-19, appuyé par les autorités gouvernementales. L’application Anticoro regroupe plusieurs volets, dont un volet “sécurité sanitaire” qui permet notamment aux malades potentiels d’entrer les informations sur leurs symptômes, via un questionnaire à choix multiples et de géolocaliser les utilisateurs considérés comme étant à risques. D’autres fonctionnalités sont disponibles, comme la géolocalisation des centres d’approvisionnement et de produits de première nécessité. La solution comporte aussi un volet éducatif afin d’assurer la continuité pédagogique en cette période de crise.

https://www.anticoro.ci/

Appelés à contribuer à l’effort de guerre contre le coronavirus, Côte d’Ivoire Drone, WeFly Agri et Investiv, les leaders du secteur des drones proposent gracieusement des solutions aux autorités d’Abidjan. Réunis au sein de la fondation baptisée «Saved By Tech», ces entreprises ont mis au point trois prototypes de drones dotés chacun d’une mission spécifique. Le premier prototype, équipé d’un mégaphone, d’une vision infrarouge et d’un projecteur de lumière, est destiné à la sensibilisation des populations dans les espaces publics avec la diffusion, en français ou en langues locales, de messages préenregistrés ou en direct. Le deuxième, avec sa caméra thermique embarquée, est capable de faire des prises de température aériennes en temps réel. Le dernier est équipé en vue de transporter une vingtaine de litres de solution liquide pour pulvériser et désinfecter une zone de plus de sept hectares en une journée.

https://news.abidjan.net/v/45292.html

KENYA

L’application Ushahidi, fondée en 2008, a été déployée depuis la mi-mars pour lutter contre le Covid-19 dans les pays européens. En Italie et en Espagne notamment, elle vise entre autres à aider les personnes les plus vulnérables à bénéficier d’approvisionnements en médicaments et en nourriture pendant la durée du confinement. Ushahidi est en cours de déploiement au Nigeria avec comme objectif de diffuser des informations fiables sur le virus et ralentir ainsi sa propagation.

ushahidi.com

MALI

FAMIB (centre d’innovation de recherche technologique et d’industrie créative) propose gratuitement des solutions de télétravail pour toute la durée du Covid-19. Le logiciel de gestion permet à toute entreprise de gérer à distance l’ensemble des démarches allant du suivi commercial à la facturation en ligne. Toutes les fonctions de l’entreprises ou des services deviennent accessibles partout. Gestion des tâches quotidiennes, travail collaboratif à distance, envoi de fichiers volumineux… Une sélection d’outils pratiques pour aider à l’organisation du télétravail.

Accueil

ALGÉRIE

Grâce au soutien du ministère de la santé algérien, l’équipe d’ingénierie et de data analyste de BRENCO a mis au point « FAHS », une solution innovante de gestion des situations de pandémie et d’épidémie afin de contribuer à la lutte contre le Coronavirus. Il s’agit d’une application web et mobile utile à toutes les parties prenantes intervenant dans la chaîne de cette crise sanitaire inédite. Dans un premier temps, les citoyens peuvent bénéficier d’une sensibilisation et des explications sur les gestes barrières, connaître la démarche de pré-diagnostic et avoir accès aux informations fiables pour éviter la propagation des fakenews. Le corps médical pourra ensuite signaler l’état de santé d’un patient diagnostiqué pour de possibles symptômes du Covid-19, de renseigner directement la data dans le formulaire déjà dématérialisé et de le transmettre en temps réel au service central concerné. A terme, l’application est prévue pour s’étendre à toute l’Afrique.

TUNISIE

A l’initiative de Vneuron, start-up tunisienne spécialisée dans la création de progiciels pour le secteur de la santé entre autres, Corona bot est un chatbot mis à la disposition des citoyens tunisiens pour recevoir des conseils et des réponses gratuits 24h/24 et 7j/7 au sujet du Coronavirus. Si l’agent virtuel a été mis en ligne grâce à la contribution des experts du domaine, le chatbot peut mettre les citoyens en contact avec une centaine de médecins généralistes, spécialistes et psychologues pouvant répondre à leurs requêtes. Corona bot comprend le français, l’arabe et l’arabe dialectal. Dans ces différentes langues, il aide les populations à mieux comprendre l’évolution de la pandémie au niveau local, leur rappeler les mesures préventives ou gestes barrières contre le virus et les rassurer par rapport aux infox. Ces mesures visent essentiellement à désengorger le 190, le numéro vert réservé aux plaintes liées au Coronavirus dans le pays.

https://web.facebook.com/CoronaBotV/?_rdc=1&_rdr

Profitant du challenge « Wes We Breath » lancé aux étudiants de la faculté de médecine et de l’Ecole nationale d’ingénieurs de Sousse (Eniso) pour la fabrication de réanimateurs/respirateurs dans le cadre de la lutte contre le Coronavirus, quelques étudiants de l’Eniso ont fabriqué des masques de protection imprimés en 3D. Destinés aux équipes médicales de l’hôpital Farhat Hached de Sousse où sont hospitalisés des malades du Covid-19, ces masques visent à protéger plus efficacement le personnel soignant, en premier ligne de cette lutte, pour ne pas contracter le virus.

Tunisie : KleanApp est une plateforme née d’une initiative citoyenne jeune qui propose des services de babysitting aux professionnels de la santé (médecins et infirmiers) mobilisés aux premiers rangs de la lutte contre la propagation de la pandémie du Covid-19 en Tunisie. KleanApp est constituée d’une équipe de volontaires prêts à prendre soin des enfants de ces « vaillants héros » qui sauvent des vies au prix de la leur. Cette prestation leur sera faite contre une modique somme ; une façon de remercier ces professionnels de la santé pour leur sacrifice constant au profit des plus vulnérables.

https://web.facebook.com/pg/GetKleanApp/services/

AFRIQUE DU SUD

Zindi, la plateforme qui réunit des milliers de Data scientists, s’est alliée avec l’Artificial Intelligence for Development Africa pour lancer un nouveau défi sur la création d’une solution à même de prédire l’évolution du Coronavirus dans le monde à partir des prochains mois. Ce, afin d’appuyer les communautés mondiale dans une meilleure compréhension du virus.

zindi.africa

La Startup OfferZen, spécialiste du recrutement des acteurs du numérique, a réussi à mobiliser ses acteurs pour aider l’Université de Pretoria à créer une carte permettant de suivre l’impact du Coronavirus sur les communautés nationales les plus vulnérables. Cette carte dénommée « Vulnerable communities map » a été adoptée par le gouvernement sud-africain. Lequel requiert désormais les services de cette start-up pour lancer des projets solutionnant divers problèmes.

https://www.offerzen.com/

RÉPUBLIQUE DÉMOCRATIQUE DU CONGO

Le Ministère de la Santé met à la disposition de la population, le site web www.stopcoronavirus.cd et l’application mobile officielle Covid-19info.cd pour s’informer sur la propagation du Covid-19, les directives du gouvernement et les mesures de protection. Ces outils seront accessibles sans avoir besoin d’une connexion internet, grâce à l’appui des 4 compagnies de téléphonie mobile opérant dans le pays et de Facebook. Des SMS sont également envoyés aux abonnés de la téléphonie mobile pour qu’ils soient informés en temps réel des dernières informations relatives à la pandémie. L’application Covid-19info.cd a été offerte par le Ministère des Postes, des Télécommunications et des NTIC, dans le cadre de son programme « Congo Digital Innovation », en collaboration avec des développeurs congolais réunis au sein de Itot Africa et Kinshasa Digital Academy.

https://www.stopcoronavirusrdc.info/

https://covid-19info.cd/dashboard

MaxiCash est une solution de paiement électronique développée par une fintech congolaise pour les individus et les entreprises. Dans cette période sanitaire invitant au paiement sans contact, Visa MaxiCash est à la disposition des populations de Kinshasa durant les jours de confinement. Elles peuvent l’utiliser pour acheter en ligne ou transférer des fonds, au lieu de faire des transactions en espèces. Le promoteur et directeur général Ruddy Mukwamu est membre de Congo Business Network, le réseau d’affaires international des entrepreneurs congolais qui a comme mission de connecter les entrepreneurs pour contribuer au développement de la RDC.

Contact form 1

CAMROUN

L’Université de Yaoundé 1 au Cameroun a annoncé la suspension des cours en présentiel au profit d’un nouveau système d’enseignement par «un renforcement du numérique éducatif ». Outre d’autres mesures préventives et la suspension des enseignements dans les amphithéâtres et les salles de cours, un changement radical de méthode de pédagogie a été prescrit. Les nouvelles méthodes devront être numériques. Ce, à travers la création d’une plateforme dédiée à la mise en ligne des cours des enseignants, la création d’un lien d’accès à ces cours pour les étudiants et la mise en place des amphithéâtres virtuels par l’affectation des adresses électroniques aux enseignants et aux apprenants par filière et par niveau d’études. Il faut noter que le Centre de Biotechnologie de cette université est érigé en centre de diagnostic du Coronavirus. Mais aussi que cette université abritant la plus grande faculté de médecine dans le pays dispose actuellement d’un comité scientifique pour le suivi de l’actuelle crise.

RWANDA

Face au COVID-19 et suivant la fermeture officielle des écoles pour deux semaines, la bibliothèque publique de Kigali a décidé de fermer ses portes physiques pour desservir le public gratuitement via le digital pendant deux semaines. Ce, afin d’éviter les contacts physiques et limiter les risques d’infection. La bibliothèque compte déjà plus de 6000 utilisateurs actifs. Ils pourront désormais accéder gratuitement aux livres électroniques pendant les deux semaines de fermeture. L’institut public qui dispose d’environ 19 000 livres physiques et 30 000 livres numériques a préalablement mis à disposition des informations d’accès pour le public y compris les non abonnés. Tous pourront s’en servir depuis un téléphone portable ou un ordinateur.

https://www.kplonline.org/

NIGERIA

La plateforme de réservation d’hôtels nigériane Hotels.ng s’est associée à plusieurs hôtels du pays pour lancer et proposer des centres d’isolation à petits prix aux malades. Ainsi, en contactant le site, ces derniers pourront bénéficier d’un isolement de deux semaines à prix réduits et par conséquent s’éloigner de leur entourage et éviter la propagation du virus.

Hotels.ng

LifeBank, la startup nigériane spécialisée dans le transport des produits médicaux par drones, a mis à disposition une plateforme de recensement des établissements sanitaires possédant du matériel nécessaire à la lutte contre le Covid-19. Ladite plateforme permet également aux établissements sanitaires de réaliser les inventaires de leurs dispositifs nécessaires face à cette pandémie.

ifebank.ng

CAP VERT

Dans l’archipel, une base de données regroupant toutes les solutions développées par les startups locales vient d’être lancée pour lutter contre l’expansion du virus. La plateforme permet ainsi aux habitants de s’orienter sur divers sites web qui proposent des solutions pratiques dans divers domaines, éducation, transports, information, achats en ligne, santé… Elle permet notamment aux utilisateurs de trouver l’application pour passer les commandes de première nécessité, se mettre en rapport avec la mairie, demander l’aide de la municipalité, régler les factures urgentes, etc.

http://digital.cv/digital4covid19/

MAURITANIE

Sous l’égide du PNUD Mauritanie, un hackathon s’est tenu début avril et a permis de faire émerger des solutions pour fournir au gouvernement un appui au plan national de réponse à la crise du CoVid19. Plusieurs start-up digitales, spécialisées dans divers domaines, ont participé. Parmi celles-ci, Smartrash, Adnam, Taxi Secure; Goomfund, et Pharmatic. Le prototype a été présenté et sera finalisé dans les prochaines semaines.

https://www.facebook.com/PNUDMauritanie/

DJIBOUTI

Pour lutter contre la propagation du Coronavirus, Djibouti a lancé une solution d’information, de suivi et de sensibilisation de la situation sanitaire locale. La plateforme comprend des analyses chiffrées et des statistiques.

www.covid19djibouti.org

TCHAD

En pleine pandémie de Coronavirus, une plateforme a été lancée par l’Adetic, l’agence de développement des TICs du Tchad. Elle permet à la population d’effectuer son « test » de pré-diagnostic en ligne, au moment où l’on parle de dépistage de masse. Les Tchadiens qui pensent avoir des symptômes peuvent se faire diagnostiquer sur le site. La solution est disponible en Français et en Arabe et est reliée au numéro d’urgence, le 1313, pour la prise en charge direct d’un cas possible de Covid-19.

admin

Related post

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *