PRESIDENTIELLE 2020 : CREA PAIX LANCE LA CAMPAGNE: LA PAIX N’EST PAS NEGOCIABLE…LES FEMMES ET LES JEUNES SE POSITIONNENT

 

Sensibiliser, conscientiser et engager les Ivoiriens à cultiver la paix, en un mot promouvoir la paix à l’approche des élections présidentielles, législatives, municipales et régionales à venir.

Tels sont les principaux objectifs de la campagne dénommée ‘’Commission régionale pour l’Autonomisation et la Paix (CREA-PAIX) que la titulaire de la Chaire Unesco ‘’Eau, Femmes et Pouvoir de Décisions’’ (EFPOD), Mme Euphrasie Yao, a lancé le jeudi 27 août 2020 dans les locaux de la structure qu’elle dirige.

Elle dit avoir initié cette campagne qui a pour thème ‘’Parce que la paix est non négociable, les femmes et les jeunes se positionnent’’, eu égard à la résurgence de la violence qu’il est donné de constater à la veille de l’élection présidentielle. Ceci, afin d’éviter un scenario semblable à celui qui s’est produit à la suite de la présidentielle de 2010. « Aucune ivoirienne et aucun ivoirien ne peut se souvenir authentiquement de 2010, sans que la mémoire des victimes et des survivants ne lui disent au fond de son cœur : Plus jamais cela dans notre beau pays de vie et de joie. La mémoire de 2010 doit se transformer en une mémoire glorieuse, c’’est-a-dire une mémoire de la victoire de la force de vie et de paix sur la force de la haine et de la mort », déclare Mme Euphrasie Yao, au cours de son intervention.

Expliquant l’importance de la paix, la titulaire de la Chaire Unesco EFPOD a souligné qu’elle « n’implique pas l’absence de conflit, mais une résolution systématiquement calme et mesurée de toute difficulté conséquente a la vie en communauté ».

Elle affirme par ailleurs que « la paix est une activité, pas une passivité ». En ce sens que, pour elle, « demeurer un spectateur passif face aux interactions violentes des autres tue la paix ».

Aussi, soutient-elle que « c’est en formant un contrepoids, majoritaire, où la paix prime dans les interactions humaines, qu’on peut susciter une remise en cause des ‘’violents’’ et les éveiller au meilleur d’eux-mêmes ».

La paix, ajoute-elle, « est le cœur d’une économie. La paix est non-négociable parce que c’’est le socle de tout développement et de toute vie en l’humanité ».

Pour le lancement de cette campagne, la titulaire de la Chaire Unesco EFPOD avait à ses côtés Mme Joséphine Charlotte Mayumakala, Représentante spéciale de l’Union Africaine en Côte d’Ivoire et SEM Leo Vinovesky, ambassadeur d’Israël en Côte d’Ivoire.

Ces deux personnalités ont félicité les initiateurs du projet et ont aussi invité les Ivoiriens à cultiver la paix autour d’eux.

Il convient d’indiquer que pour bien faire les choses, les initiateurs de la campagne ont élaboré des activités phares à l’attention des femmes, des jeunes et des communautés.

Une chanson faisant l’apologie de la paix, a aussi été écrite pour cette campagne.


Jeremy Junior

admin

Related post

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *